de fr it

Marc-EugèneRitzchel

5.7.1856 à Genève, 26.2.1931 aux Eaux-Vives (auj. comm. Genève), prot., de Genève. Fils de Jacques-Louis, négociant, et de Jeannette Sonnex. Bertha-Pauline Silber, fille de Georges-Heinrich. Etudes de droit à Genève, licence et brevet d'avocat (1879). Juge suppléant au Tribunal fédéral (1897-1931). Bâtonnier de l'ordre des avocats genevois (1917-1919). Conseiller municipal radical des Eaux-Vives (législatif, 1902-1914). Député au Grand Conseil genevois (1895-1913, président 1904-1907). Conseiller aux Etats (1899) et conseiller national (1899-1902, 1906-1908, 1910-1914). Alors qu'il présidait le Grand Conseil, R. soutint la résolution du conflit confessionnel à Genève par la séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1907. A Berne, il défendit comme rapporteur la convention du Gothard. Major.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 966-967
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Scholl, Sarah: "Ritzchel, Marc-Eugène", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.10.2009. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032697/2009-10-30/, consulté le 22.09.2020.