de fr it

GeorgesCressier

14.11.1815 à Môtier (aujourd'hui commune de Mont-Vully), 16.12.1888 à Morat, prot., de Môtier. Fils de David, vigneron, et de Marie Thierri. Suzette Perrollet. Institut d'Hofwil et école normale de Lausanne. Instituteur à Lugnorre. Intendant du château de Môtier, juge de paix, lieutenant de préfet. Député libéral au Grand Conseil fribourgeois (1848-1881), C. renonce à son siège pour devenir receveur d'Etat à Morat. Conseiller national conservateur (1884-1888). Membre de la commission fédérale de la zone viticole, des chemins de fer et de la navigation à vapeur ainsi que des travaux de correction des eaux du Jura. Il participe à l'élaboration de la loi sur l'organisation de l'Eglise évangélique (1874).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 387-388
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.11.1815 ✝︎ 16.12.1888

Suggestion de citation

Rolle, Marianne: "Cressier, Georges", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.10.2016. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032702/2016-10-05/, consulté le 17.01.2021.