de fr it

EduardHuber

20.5.1818 à Morat, 9.2.1893 à Morat, prot., de Morat. Fils de Johann-Samuel, médecin, et de Margareta Mottet. 1845 Emilie Schmid, fille de Peter Gottlieb, pasteur. Ecoles secondaires à Morat et Neuchâtel, études de médecine à Berne, Zurich, Heidelberg et Wurtzbourg (doctorat), internat à Paris. Dès 1844, H. pratiqua la médecine à Morat. Il participa à l'insurrection radicale du 6 janvier 1847 contre le gouvernement fribourgeois et fut emprisonné durant un mois. Syndic de Morat après l'avènement du régime radical (1848-1861 et 1879-1893). Député au Grand Conseil fribourgeois (1855-1856), conseiller national (1881-1884). Membre du conseil synodal, président de la commission scolaire de Morat. Il participa activement à la politique ferroviaire du régime radical et, dès 1866, au combat du Moratois pour la ligne longitudinale de la Broye (membre du comité de Morat). Lorsque cette lutte déboucha sur la tentative séparatiste du Moratois (1870-1872), il en devint l'un des chefs. Major dans les troupes sanitaires. Zofingien (1837-1839).

Sources et bibliographie

  • Fichier, AEF
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 394
  • J.-P. Dorand, Chemins de fer et régions dans le canton de Fribourg entre 1845 et 1878, 1980
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF