de fr it

RodolpheSoutter

11.3.1789 (Rudolf Suter) à Kölliken, 27.2.1866 à Morges, prot., de Kölliken et, en 1791, de Morges. Fils de Daniel. 1819 Julie Caroline Bron, fille de Jean-François, pasteur. Propriétaire d'un domaine viticole et négociant en vins. Député au Grand Conseil vaudois (1839-1853), conseiller national (1848-1850). Proche de Louis-Henri Delarageaz, S. fut l'un des animateurs de la section morgienne de l'Association patriotique, fondée par Delarageaz et fer de lance de la révolution radicale de février 1845. S. accepta de reprendre la préfecture de Morges au lendemain de la révolution, mais laissa la place en octobre à un autre fidèle de Delarageaz, Henri Reymond. Membre du conseil général de la Banque cantonale vaudoise (1846-1856). Lieutenant-colonel.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 842-843
  • M. Meylan, Les préfets vaudois, acteurs de leur époque, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 11.3.1789 ✝︎ 27.2.1866

Suggestion de citation

Meuwly, Olivier: "Soutter, Rodolphe", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.10.2010. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032747/2010-10-25/, consulté le 17.05.2021.