de fr it

CharlesKuhn

24.11.1831 à Bienne, 10.1.1888 à Bienne, prot., de Porrentruy et de Bienne dès 1862. Fils de Joseph Randoald, maître de musique, et de Marianne de Meuron. Petit-fils d'Antoine-Léonce (->). 1859 Joséphine Barbier, fille de Louis, banquier. Scolarité à Bienne, apprentissage de commerce à Lausanne, emploi dans la banque Barbier-Moser à Bienne. Représentant de commerce à Lausanne. K. ouvrit, avec Emil Schwab et Gustav Neuhaus, un commerce de fer à Bienne en 1861, puis créa, avec son beau-frère Emile Tièche, une fabrique d'ébauches à Reconvilier en 1870. Associé et directeur, avec Tièche, de la banque Barbier-Moser à partir de 1872. Conseiller communal de Bienne (exécutif, 1863-1866, président en 1866), K. s'occupa de la construction du réseau d'approvisionnement en eau. Préfet du district de Bienne (1866-1871), député au Grand Conseil bernois (1871-1882, vice-président en 1879). Pendant le Kulturkampf, il fut commissaire du gouvernement dans le Jura bernois (1874). Maire de Bienne (1882-1883). Au Conseil national (1878-1886), K. siégea avec la gauche radicale et fut membre de la commission militaire. Colonel brigadier d'artillerie, commandant de la 3e brigade d'artillerie (jusqu'en 1874) et chef d'arme cantonal de l'artillerie (jusqu'en 1881).

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 189-190
  • W. et M. Bourquin, Biel, stadtgeschichtliches Lexikon, 1999, 229
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF