de fr it

AugusteLambelet

2.12.1819 au Locle, 1.1.1859 au Locle, prot., de Saint-Sulpice (NE) et des Verrières. Fils de Jean-Louis, probablement ouvrier horloger, et d'Henriette Perret-Gentil. Julie Cordier. Tôt orphelin de père, L. s'instruit en autodidacte. Membre influent du parti républicain loclois, il est correspondant pour le journal L'Helvétie et rédige plusieurs opuscules publiés par La Suisse (1847). L. joue un rôle de premier plan lors de la révolution neuchâteloise de 1848. Député radical au Grand Conseil neuchâtelois (1848-1859), député aux Constituantes de 1848 et 1858. Conseiller aux Etats (1855-1856). Secrétaire général du chemin de fer du Jura-Industriel (1853-1859), L. participe à la création du chemin de fer des Montagnes neuchâteloises.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 906-907
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.12.1819 ✝︎ 1.1.1859