de fr it

FranzNeuhaus

1.5.1853 à Oberhofen am Thunersee, 21.10.1940 à Thoune, prot., de Lützelflüh, puis de Thoune (1886). Fils de Johann et d'Anna Maria Fuess. Margaritha Magdalena Zürcher, fille de Friedrich, de Wyssachen. Elève du progymnase. Apprenti, puis secrétaire (1869-1889) dans le bureau de son oncle par alliance Johann Zürcher. Secrétaire de la direction cantonale des travaux publics (1889-1891), ingénieur en chef du cercle de l'Oberland bernois (1892-1922), président de la commission technique cantonale (1886-1919). N. s'illustra dans les travaux de correction de l'Emme (1886-1919, section Kirchberg-Emmenmatt) et, en tant que chef de chantier, lors de la construction des routes longeant le lac de Thoune (1882-1884, section Merlingen-Neuhaus) et du Grimsel (1891-1892). Radical-démocrate modéré, N. siégea au Conseil communal de Thoune (exécutif, 1887-1919) et au Conseil national (1893-1902) où il succéda à son oncle, mais ne se distingua guère sur le plan politique. Colonel d'artillerie.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 207
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.5.1853 ✝︎ 21.10.1940

Suggestion de citation

Dubler, Anne-Marie: "Neuhaus, Franz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.07.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032829/2008-07-24/, consulté le 25.10.2020.