de fr it

JohannZürcher

13.9.1831 à Grünen (comm. Sumiswald), 6.12.1892 à Thoune, prot., de Wyssachen et Thoune. Fils de Christian, voyer, et de Magdalena Christen. 1859 Catharina Elisabeth Immer, fille de Gabriel, médecin. Après avoir fréquenté l'institut Fellenberg à Hofwil, Z. poursuivit une formation d'ingénieur au bureau Lauterburg & Kilian à Thoune. Géomètre et assistant à la construction aux Etats-Unis (1853-1857), ingénieur d'arrondissement dans l'Oberland bernois durant presque trente ans (dès 1863). Il dirigea de nombreux projets de constructions hydrauliques et routières. Président de la commune de Thoune et de l'association des habitants de la ville. Conseiller national radical (1881-1892, membre du bureau et de la commission des chemins de fer). Promoteur de la construction ferroviaire. Z. refusa par deux fois une élection au Conseil d'Etat. Lieutenant-colonel du génie.

Sources et bibliographie

  • Le Véritable Messager boiteux de Berne et Vevey, 1894, 65-67
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 247-248
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.9.1831 ✝︎ 6.12.1892

Suggestion de citation

Hättenschwiler, Diego: "Zürcher, Johann", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032848/2014-02-24/, consulté le 21.10.2020.