de fr it

UrsBender

10.5.1933 à Zurich, 20.2.2022 à Salmsach, catholique, de Zollikon et Dübendorf. Fils de Fritz Bender, plombier. Liselotte Lüthy, fille de Fridolin Lüthy, menuisier. Après avoir fréquenté l'école à Zollikon et à Schaffhouse, Urs Bender suivit un apprentissage de dessinateur électricien, puis fit des études au technicum du soir de Zurich de 1953 à 1958, couronnées par un diplôme d'ingénieur électricien ETS. Officier de carrière, instructeur des troupes d'aviation dès 1960, il fut envoyé aux Etats-Unis en 1964-1965 pour y préparer l'introduction du système de conduite de tir Taran sur les avions Mirage. En 1973-1974, Bender poursuivit sa formation à l'Air Command and Staff College de l'armée de l'air américaine à Montgomery. Commandant d'école des troupes d'aviation de 1974 à 1977, il fut ensuite chargé de cours et commandant de l'école militaire à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich de 1978 à 1980. Sous-chef d'état-major de la logistique avec le grade de colonel divisionnaire de 1984 à 1991, il fut chargé de réformer le Département militaire fédéral (DMF) au côtés du chef d'état-major général en 1992-1993. Président central de la Société des officiers des Forces aériennes (Avia) de 1976 à 1980, membre de la commission de politique militaire du Parti radical-démocratique (PRD), Bender fut en outre l'auteur de nombreux ouvrages de science militaire.

Sources et bibliographie

  • Orelli, Ernst von; Wetter, Ernst: Wer ist wer im Militär?, 1986, p. 15.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.5.1933 ✝︎ 20.2.2022

Suggestion de citation

Christoph Zürcher: "Bender, Urs", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.06.2022, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032892/2022-06-01/, consulté le 26.09.2022.