de fr it

HansNänny

2.4.1914 à Hundwil, 17.9.1993 à Bühler, prot., d'Hérisau. Fils de Hans Jakob, instituteur, et de Louise Signer. 1939 Marta Rüdisühli, fille d'Adolf, président de commune et copropriétaire d'une fabrique d'étuis et cartonnages. Ecole cantonale à Trogen, formation commerciale à Saint-Gall (jusqu'en 1933). Entré en 1938 dans l'entreprise de son futur beau-père à Bühler, fondé de pouvoir en 1941, associé en 1945, membre de la direction jusqu'en 1988 (raison sociale dès 1947: Rüdisühli, Nänny & Co.). Président des tribunaux communal (1944-1950), de district (1952-1954) et cantonal (1954-1964). Député radical au Grand Conseil d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1964-1978). "Simple citoyen" élu sans y prétendre au Conseil des Etats (1963-1975), N. en présida la commission des finances; membre de la commission militaire et de la commission d'enquête sur l'affaire des Mirages. Il participa à la réorganisation judiciaire des Rhodes-Extérieures (1967-1974).

Sources et bibliographie

  • Holderegger, Unternehmer, 463-465
  • AJb, 121, 104-106
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.4.1914 ✝︎ 17.9.1993

Suggestion de citation

Fuchs, Thomas: "Nänny, Hans", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.02.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/033544/2009-02-04/, consulté le 29.10.2020.