de fr it

FritzMeyer

9.7.1894 à Roggwil (BE), 18.11.1963 à Roggwil, prot., de Roggwil. Fils de Rudolf, ouvrier de fabrique, et de Luise Herzig. Alice Giger, fille de Hans, secrétaire syndical. Benjamin de six enfants, M. perdit son père peu de temps après sa naissance, puis sa mère, ouvrière à domicile, à l'âge de 13 ans. Grâce à l'aide de ses frères et sœurs, il put fréquenter l'école normale de Hofwil (1910-1914). Il enseigna à Roggwil de 1914 jusqu'à sa retraite. Gymnaste, cycliste, fondateur à Roggwil de chorales ouvrières (masculine en 1919, puis féminine) qu'il dirigea longtemps, ainsi que d'une section du parti socialiste en 1918. Député au Grand Conseil bernois dès 1925 (président en 1944-1945), membre (1934) et président (dès 1942) de l'exécutif communal de Roggwil, conseiller national (dès 1943). A la mort de sa femme en 1954, il renonça à tous ses mandats politiques et se consacra au journalisme.

Sources et bibliographie

  • Der Bund, 19.11.1963
  • Berner Schulblatt, 21.12.1963
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF