de fr it

FranzDietrich

28.7.1928 à Goldach, 25.12.2013 à Berne, catholique, d'Eggersriet. Fils de Franz Anton Dietrich, instituteur, et de Frieda Johanna Lydia née Hüppi. ​1955 Charlotte Denzler, fille de Kurt Denzler, employé aux Chemins de fer fédéraux (CFF). Après avoir fréquenté l'école de commerce à Saint-Gall, Franz Dietrich fut employé postal et secrétaire au Département militaire fédéral (1955-1961). Parallèlement, il fit une formation en cours d'emploi dans les domaines du tourisme, des ressources humaines et de la gestion d'association. Dietrich donna des cours pour cadres et entrepreneurs (1961-1970), organisés par la Société suisse des hôteliers. Comme directeur de celle-ci (1973-1989), il fut vice-président de l'Office national suisse du tourisme, président de l'Association suisse des stations thermales et vice-président de la Caisse suisse de voyage. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), l'Office fédéral de l'industrie, des arts et métiers et du travail (OFIAMT), l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et des gouvernements étrangers lui confièrent de nombreux mandats de conseiller et de formateur. Membre du Parti démocrate-chrétien (PDC) et conseiller national bernois (1987-1991), Dietrich défendit au Parlement les intérêts du tourisme. Il fut en outre président de Pro Patria, de la Fondation pour les Suisses de l'étranger et de l'Association suisse pour l'orientation scolaire et professionnelle. A l'armée, il obtint le grade de lieutenant-colonel d'état-major.

Sources et bibliographie

  • Der Bund, 28.6.1988; 22.11.1990.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Franz Johann Dietrich (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 28.7.1928 ✝︎ 25.12.2013

Suggestion de citation

Zürcher, Christoph: "Dietrich, Franz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.05.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/033627/2021-05-12/, consulté le 07.12.2021.