de fr it

CarlMiville

26.7.1921 à Bâle, 18.6.2021 à Bâle, de Bâle. Fils de Carl Miville et de Marie Frieda née Jautz. Rosa Maria Seiler, fille d'Alfred Seiler, conducteur de tram. Carl Miville commença ses études de droit en 1941 et accomplit peu après son service actif. Après la Deuxième Guerre mondiale, il fut secrétaire du Parti socialiste (PS) de Bâle-Ville (1946-1947, 1951-1956) et secrétaire de rédaction de la Fédération du commerce, des transports et de l'alimentation (FCTA) à Zurich (1948-1951). Après avoir été rédacteur de la Basler Arbeiter-Zeitung (1956-1961), puis tuteur officiel (1961-1964), il fut nommé directeur de l'Assurance vieillesse et survivants (AVS) au niveau cantonal (1964-1986) et chef de la caisse de compensation de Bâle-Ville (1978-1986). Membre du PS de Bâle-Ville, qu'il présida de 1972 à 1977, il fut député pendant 22 années au Grand Conseil bâlois (1947-1948, 1953-1964 et 1968-1978, président de 1977 à 1978). Miville fut élu au Conseil national en 1978 et l'année suivante au Conseil des Etats, où il représenta Bâle-Ville jusqu'en 1991. De 1986 à 1991, il fut en outre membre de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. Il présida le Syndicat suisse des services publics (SSP/VPOD) de Bâle-Ville de 1978 à 1985, fut membre du conseil de banque de la Banque cantonale bâloise de 1956 à 1980 et du conseil cantonal des monuments historiques de 1964 à 1980. En tant qu'homme politique et haut fonctionnaire, Miville sut conjuguer les traditions urbaines – il fut secrétaire de la corporation des Jardiniers – à une pensée socialiste. Il fut aussi l'auteur de vers en dialecte bâlois.

Sources et bibliographie

Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Carl Miville-Seiler
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 26.7.1921 ✝︎ 18.6.2021

Suggestion de citation

Raith, Michael: "Miville, Carl", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.08.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/033654/2021-08-16/, consulté le 09.12.2021.