de fr it

Johann JakobTanner

9.10.1865 à Wolfhalden, 21.1.1939 à Hérisau, prot., de Hérisau. Fils de Johann Jakob, meunier et boulanger, et d'Elise Tobler. 1) 1892 Hermine Niederer, fille de Johannes, paysan, conseiller communal de Wald (AR), 2) 1932 Meta Rosalia Sidler, divorcée Müller, fille d'Alois. Après le départ de son père (1870), T. dut travailler comme fileur pour contribuer au revenu familial. Ecole cantonale de Trogen (1880-1882), école normale de Kreuzlingen (1882-1885), études de droit à Berne (1888-1892) et à Lausanne (1903-1904), doctorat (1904). Instituteur à Sool (1885-1888), secrétaire de la chancellerie cantonale d'Appenzell Rhodes-Extérieures (1892-1898), T. ouvrit ensuite une étude d'avocat à Hérisau. Conseiller communal (exécutif, 1898-1903), député au Grand Conseil (1899-1903, 1905-1921), membre du conseil de révision de la Constitution (1906-1908), juge au tribunal cantonal (1908-1919, président 1910-1914), conseiller d'Etat d'Appenzell Rhodes-Extérieures (Instruction publique, 1921-1931). En 1906, T. fonda le Parti démocrate cantonal. Membre de la loge maçonnique Concordia.

Sources et bibliographie

  • Autobiogr., ms., 1934/1935 (KBAR)
  • Appenzeller Zeitung, 23 et 25.1.1939
  • Th. Fuchs et al., Herisau, 1999, 196, 277
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.10.1865 ✝︎ 21.1.1939