de fr it

HermannSigrist

16.11.1925 à Flüelen,12.11.2020, catholique, de Meggen. Fils de Hermann Sigrist, garagiste, et de Rosa née Zwyssig, cuisinière. 1953 Alice Gisler, fille d'Anton Gisler, président du Grand Conseil. Hermann Sigrist obtint le diplôme fédéral de mécanicien et de moniteur d'auto-école. Membre de la commission scolaire de Flüelen (1955-1964, président de 1961 à 1964), il fonda l'école secondaire d'arrondissement de Flüelen et Sisikon. Entre 1968 et 1984, il siégea au Conseil d'Etat uranais pour le Parti démocrate-chrétien (PDC, Justice et police, 1968-1976; Economie publique et intérieur, 1976-1984). L'introduction du suffrage féminin au niveau cantonal en 1972, l'application de la loi fédérale de 1979 sur l'aménagement du territoire et la création d'unités de police de la circulation sur l'autoroute du Gothard (ouverte en 1980) eurent lieu sous son mandat. Sigrist, qui réalisa divers projets de renaturation et de restauration du patrimoine, fit protéger plusieurs lieux, notamment la colline des capucins à Altdorf.

Sources et bibliographie

  • Urner Wochenblatt, 26.5.1984.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.11.1925 ✝︎ 12.11.2020

Suggestion de citation

Hans Stadler: "Sigrist, Hermann", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 25.10.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/033938/2021-10-25/, consulté le 25.04.2024.