de fr it

HeinrichTuggener

1.8.1924 à Cambrai, 25.1.2019 à Bassersdorf, protestant, de Zurich. Fils de Heinrich Tuggener, architecte. 1954 Margaretha Dällenbach, fille de Max Dällenbach, commerçant. Brevet d'instituteur à Zurich (1945), études de pédagogie, pédagogie curative, sociologie et folklore à l'Université de Zurich (1950-1954), doctorat (1959), habilitation (1971). Professeur extraordinaire (1972), puis ordinaire (1976-1989) de pédagogie et pédagogie sociale à l'Université de Zurich, Heinrich Tuggener occupa la première chaire de pédagogie sociale en Suisse, dont il s'efforca de développer les fondements scientifiques. Il encouragea l'étude des sources historiques et fit des recherches sur le développement du domaine social en Suisse, ainsi que sur les rapports entre la pédagogie et la justice. Il présida la Fédération internationale des communautés d'éducation (1982-1988), la Société suisse d'utilité publique et la commission du Grütli de cette dernière (1989-1998). Colonel.

Sources et bibliographie

  • Tuggener, Heinrich: Der Lehrer. Studien über Stand, Beruf und Bildung des Volksschullehrers, 1962.
  • Tuggener, Heinrich: Der Lehrermangel, 1963.
  • Tuggener, Heinrich: Social Work. Versuch einer Darstellung und Deutung im Hinblick auf das Verhältnis von Sozialarbeit und Sozialpädagogik, 1971.
  • Cassée, Paul; Christen, Hans et al. (éd.): Betrifft: Sozialpädagogik in der Schweiz. Beiträge zu Ideengeschichte und aktuellen Fragen der Sozialpädagogik. Festschrift zum 60. Geburtstag von Heinrich Tuggener, 1984 (avec bibliographie).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.8.1924 ✝︎ 25.1.2019

Suggestion de citation

Edwin Furrer, Max: "Tuggener, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.03.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/034200/2020-03-27/, consulté le 17.01.2021.