de fr it

FrancescoAiroldi

8.9.1775 à Ponte Capriasca, 13.8.1834 à San Secondo Parmense (I), cath., de Vaglio. Fils de Carlo et d'Elisabetta Somaini.Maria Luigia Vignali, couturière, née à Moragnano (commune de Tizzano Val Parma), puis habitante de San Secondo Parmense, fille d'Ilario et d'une Giovanna. Enrôlé volontaire dans les troupes des Républiques cispadane puis cisalpine en 1796-1797, A. se battit contre la coalition austro-russe et participa à de nombreuses campagnes napoléoniennes (Ulm et Austerlitz, Dalmatie et Albanie, Russie). Ses mérites militaires lui valurent en 1803 le grade de lieutenant dans l'armée du royaume d'Italie, en 1809 celui de capitaine et la Couronne de Fer. De retour au Tessin, A. fut au premier rang lors des soulèvements démocratiques de 1814 qui visaient à une constitution cantonale autonome. Représentant du cercle de Capriasca, il fut nommé membre du gouvernement provisoire par le congrès de Giubiasco en août 1814. Après l'échec de la révolte, dont il était la tête militaire, il s'enfuit en Italie. Condamné à mort par contumace en 1815, A. demanda en 1821 sa grâce, qu'il obtint en 1824. Il choisit pourtant de demeurer jusqu'à sa mort dans une commune du duché de Parme.

Sources et bibliographie

  • DBI, 1, 541-542
  • R. Ceschi, Il Cantone Ticino nella crisi del 1814, 1979
  • G. Martinola, Il gran partito della libertà, 1983
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.9.1775 ✝︎ 13.8.1834