de fr it

JacquesGuyonnet

20.3.1933 à Genève,18.5.2018 à Genève, catholique, de Genève. Fils d'Adolphe Guyonnet, architecte, et de Renée Georgette Marie née Andina. Geneviève Calame, compositrice. Jacques Guyonnet fréquenta l'Université (lettres) et le Conservatoire (contrepoint et direction) de Genève. De 1958 à 1961, il prit part aux cours d'été de musique nouvelle à Darmstadt. Il fonda en 1959 le Studio de musique contemporaine à Genève et collabora dès 1960 avec Pierre Boulez. De 1976 à 1981, il présida la Société internationale pour la musique contemporaine (SIMC). En 1976, il donna un cours au Conservatoire de Zurich sur la composition de musique électroacoustique. Le catalogue de ses œuvres contient plus de 25 compositions. D'abord influencé par Boulez, Guyonnet se tourna ensuite vers la forme symphonique et vers l'expérimentation à l'aide de nouveaux procédés, comme l'incorporation d'éléments empruntés à la musique légère ou électronique. Il publia en outre plusieurs romans à partir de 1999.

Sources et bibliographie

  • Fondation SUISA pour la musique et al. (éd.): Compositeurs suisses de notre temps. Biographies, catalogues d'œuvres avec discographie et bibliographie, 19933 (1975), pp. 166-167.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.3.1933 ✝︎ 18.5.2018

Suggestion de citation

Antonio Baldassarre: "Guyonnet, Jacques", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 06.09.2022, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/034961/2022-09-06/, consulté le 28.01.2023.