de fr it

EdoardoBerta

29.3.1867 à Giubiasco, 22.6.1931 à Lugano, de Giubiasco. Fils de Giovanni Battista et de Francesca Regli. B. fréquenta l'école de dessin de Bellinzone, puis l'académie de Brera à Milan (1881-1889, 1891-1892), où il fut l'élève de Giuseppe Bertini et où il se lia d'amitié avec Giuseppe Pellizza da Volpedo, dont il fit la connaissance en 1884. A l'académie Carrara de Bergame, il eut Cesare Tallone comme maître (1889-1890). De retour au Tessin en 1893, il fut un maître apprécié dans les écoles de dessin de Lugano et de Rivera (1893, 1910-1914); devenu inspecteur cantonal, il réforma radicalement cet enseignement. Dès 1903, année pendant laquelle il collabora à la préparation de l'exposition d'art sacré à Bellinzone, il s'occupa, avec Francesco Chiesa et Emilio Motta, de la protection des biens culturels tessinois. Membre de la commission des monuments historiques et artistiques du canton du Tessin dès 1909, de la Commission fédérale des beaux-arts de 1912 à 1915, 1920 à 1923 et 1928 à 1930, il publia la collection des Monumenti storici ed artistici del cantone Ticino (1912-1927) et s'occupa du musée historique et archéologique de Lugano (1904-1922). Il dirigea les fouilles des nécropoles de Pianezzo et de Stabio, la restauration des églises Saint-Blaise à Bellinzone (1910-1914), Sainte-Marie-des-Anges à Lugano (1927-1930) et celle du château de Locarno (1921-1931). Cette activité soutenue ne l'empêcha pas, du moins jusqu'en 1915, d'avoir une production artistique d'un niveau remarquable: d'abord lié à l'école du réalisme lombard, il opta vers 1905 pour le divisionnisme qui lui permit d'exprimer une veine lyrique et symboliste très personnelle. Il exposa dès 1888 en Suisse (expositions personnelles à Bâle, Zurich et Genève), en Italie (biennales de Venise de 1889, 1920 et 1926) et en Allemagne. De son vivant, B. jouit d'une notoriété nationale, tout en étant considéré comme le peintre tessinois par excellence.

Sources et bibliographie

  • Fonds Berta, MVdC
  • A. Guglielmetti, éd., Edoardo Berta, 1999 (éd. hors commerce)
  • C. Sonderegger, La vie et l'œuvre d'Edoardo Berta (1867-1931), mém. lic. Lausanne, 2000
  • M. Bianchi, C. Sonderegger, éd., Edoardo Berta, cat. expo. Bellinzone, 2000
  • AST, 129, 2001, 77-160
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.3.1867 ✝︎ 22.6.1931