de fr it

AbrahamHermanjat

29.9.1862 à Genève, 12.10.1932 à Aubonne, prot., de Crassier. Fils de Jean Marc Samuel, employé des chemins de fer, et de Julie Françoise Louise Forestier, modiste. 1886 Marie Louise Zénobel. Ecole des beaux-arts de Genève. H. rejoint sa mère établie à Alger. Pendant son séjour (1886-1896), il réalise des paysages maghrébins, dont certains seront exposés à Paris. De retour en Suisse en 1896, il peint des vues du Léman, thème qui domine son œuvre, des paysages de montagne et des natures mortes. Membre du comité central de la Société des peintres et sculpteurs suisses (1910, président de la section vaudoise en 1911), chargé de cours à l'école cantonale de dessin de Lausanne (dès 1922), membre de la Commission fédérale des beaux-arts (1922-1925). H. est l'héritier de la première génération des peintres lacustres autour de François Bocion.

Sources et bibliographie

  • Chefs-d'œuvre du Musée cantonal des beaux-arts Lausanne, 1989, 162-165
  • DBAS, 478-479
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.9.1862 ✝︎ 12.10.1932