de fr it

AbdullahDjevdet

9.9.1869 Arapkir (Turquie), 29.11.1932 à Istanbul, Kurde turc. Fils d'Ömer Vasfi Efendi, secrétaire de bataillon. Marié trois fois. Ecoles à Mamuretülaziz, études de médecine et doctorat à Istanbul. Cofondateur en 1889 du parti réformateur national turc "Unité et progrès". Pour échapper aux persécutions du sultan Abdulhamid II, D. se réfugia en 1897 à Genève où, poète et traducteur (Guillaume Tell de Schiller), il collabora aux revues Osmanli et Kürdistan et fonda la revue Ijtihad en 1904, tout en militant pour la liberté politique, sociale et religieuse dans l'Empire ottoman. Expulsé en 1904 à la suite de pressions ottomanes, il s'installa au Caire, puis en 1911 à Istanbul. Menacé par le régime jeune-turc en raison de ses écrits critiques envers la religion, il demanda en 1912 l'autorisation de séjourner en Suisse, ce qui lui fut refusé. Après la Première Guerre mondiale, D. fut proche du nationalisme kurde probritannique, puis du kémalisme. Le matérialisme occidental et le biologisme ont marqué sa pensée.

Sources et bibliographie

  • Encyclopédie de l'Islam, suppl., 1934, 55-60
  • M.S. Hanioglu, Bir Siyasal Düsünür olarak Abdullah Cevdet ve Dönemi, 1982
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.9.1869 ✝︎ 29.11.1932