de fr it

Wyrsch

Ancienne famille d'Unterwald, documentée dès le bas Moyen Age à Nidwald. Vu leur ancienneté, les W. avaient le droit de bourgeoisie tant à Obwald qu'à Nidwald et pouvaient participer à la landsgemeinde dans les deux vallées. Originaires d'Emmetten, ils se répandirent à Nidwald dès le bas Moyen Age. Leur premier représentant connu est Nikolaus, témoin en 1366. Johann acheta des droits de pêche à Stansstad en 1399. La famille gagna en influence lors de l'affaire de Ringgenberg (1380-1381). Au XVIe s. apparut la branche de Buochs, qui compta des conseillers, des juges, des responsables de commune et accéda à l'élite dirigeante (patriciat) de Nidwald; dès le XVIIIe s., elle donna aussi des médecins, tels Jakob (->) et son fils Jakob (->), des artisans, des commerçants et des artistes, tel Johann Melchior (->). Jusqu'au XXe s., la branche d'Emmetten, également bourgeoise de Beckenried, vécut surtout de l'agriculture. A l'époque moderne, la graphie Wyrsch s'imposa généralement pour la branche de Buochs, la forme Würsch pour celle d'Emmetten et Beckenried. Melchior (->), Alois (->) et Alfred (->) représentèrent Nidwald au Conseil national; Jakob (->), conseiller aux Etats, soutint la recherche en histoire locale.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 7, 695-703
  • F. Niederberger, Die Bereinigung der Schreibweise der Familiennamen in Nidwalden, 1951 (StANW)