de fr it

ZurkindenBS

Famille bâloise parvenue à la chevalerie au service de l'évêque. Les Z., également connus sous les patronymes dir Chindon, der Kinden ou Puerorum, sont mentionnés pour la première fois en 1236 avec Johannes et représentés au Conseil dès le XIIIe s. Niklaus (✝︎1344), partisan de l'évêque de Bâle pendant le conflit qui opposa ce dernier à l'empereur Albert Ier, défendit en 1308 la place forte de Fürstenstein sur le Blauen et fut blessé par Peter Schaler. Les Z. tinrent des fiefs de l'évêque, des seigneurs de Rötteln et de Liebenstein; ils possédèrent des biens à Bâle, dans le nord du pays bâlois, dans le Sundgau et dans le sud du Bade. La famille s'éteignit en lignée masculine au début du XVe s. avec Conrad.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die Burgen des Sisgaus, 4, 1914, généal. 7
En bref
Variante(s)
Zerkinden

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Zurkinden (BS)", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/040716/2014-02-28/, consulté le 28.11.2020.