de fr it

JeanBauhin

Gravure sur bois attribuée à Christoph Murer, publiée dans Nicolaus Reusner, Icones sive imagines vivae, 2e partie, Bâle, Konrad von Waldkirch, 1589 (Universitätsbibliothek Basel).
Gravure sur bois attribuée à Christoph Murer, publiée dans Nicolaus Reusner, Icones sive imagines vivae, 2e partie, Bâle, Konrad von Waldkirch, 1589 (Universitätsbibliothek Basel).

24.8.1511 à Amiens (F), 23.1.1582 à Bâle, prot., bourgeois de Bâle probablement vers 1564-1573. Fils de médecin. 1539/1540 Jeanne de Fontaine. B. apprit la chirurgie chez son oncle Jean B. à Paris et embrassa la Réforme. La reine Marguerite de Navarre, sa patiente, le protégea alors qu'il avait été arrêté et qu'il allait être exécuté pour hérésie, mais elle lui conseilla de fuir (1542). B. gagna d'abord Anvers avec sa femme et son fils Jean (->) puis se rendit à Bâle (1543/1544), où il devint correcteur chez Hieronymus Froben et "médecin des Néerlandais", c'est-à-dire des émigrés néerlandais persécutés pour leur foi et qui s'étaient réunis autour de David Joris. Bien qu'il n'ait pas passé son doctorat, B. fut reçu en 1575 membre extraordinaire de la faculté de médecine; il en fut le doyen en 1580-1581.

Sources et bibliographie

  • H.P. Fuchs-Eckert, «Die Familie Bauhin in Basel», in Bauhinia, 6/1, 1977, 13-48
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.8.1511 ✝︎ 23.1.1582