de fr it

ArnoldKoller

10.4.1874 à Hérisau, 25.9.1959 à Sufers, prot., de Speicher et Hérisau (1892). Fils d'Eduard, naturopathe, et d'Elisabetha Sauter. Sophie Fenner, fille de Johannes. Ecole cantonale à Saint-Gall (1889-1893), études de médecine à Bâle et Zurich (1893-1898). Assistant à l'asile cantonal d'aliénés du Burghölzli à Zurich (1899-1900), vice-directeur de celui de Cery (comm. Prilly, 1900-1905), K. créa ensuite l'hôpital psychiatrique cantonal de Hérisau (1905-1908) qu'il dirigea jusqu'en 1923. Chef de la section scientifique du Bureau international contre l'alcoolisme à Lausanne (1923-1925), directeur d'une clinique privée à Prilly (1925-1926) et de l'établissement neuchâtelois de Préfargier (1926-1936), collaborateur de la policlinique psychiatrique de Zurich (1940-1953). Dans une branche aussi peu considérée que l'était la psychiatrie au début du XXe s., K. joua un rôle de pionnier en préconisant une thérapie systématique basée sur le travail, les tranquillisants et la discipline. L'institution qu'il avait conçue à Hérisau sous forme de pavillons était en avance sur son époque et servit de modèle. Il s'occupa également de statistique des troubles mentaux. Président du Secrétariat antialcoolique suisse.

Sources et bibliographie

  • Appenzeller Zeitung, 28 et 30.9.1959
  • H.J. Ritter, «Von den Irrenstatistiken zur "erblichen Belastung" der Bevölkerung», in Traverse, 2003, n° 1, 50-70, surtout 67
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF