de fr it

Bel-Air

Nécropole du haut Moyen Age (comm. Lausanne), comptant plus de 300 tombes, l'une des plus grandes et des plus importantes de Suisse occidentale. Fouillée par Frédéric Troyon entre 1838 et 1864, elle joue un rôle essentiel dans l'histoire de la recherche: grâce à ses travaux et à ses voyages en Europe, Troyon a pu attribuer avec sûreté, pour la première fois en Suisse, des sépultures au haut Moyen Age (aux Burgondes, comme il l'écrivit de manière trop restrictive) et non aux Celtes comme on le faisait à l'époque. Quelque 15% des tombes ont livré du mobilier funéraire, attribué aujourd'hui aux Romans (Romani) vu l'absence de matériel germanique (fibule, armes), à l'exception d'un crâne déformé. Les parures (boucles de ceintures, bijoux), outils, scramasaxes et quelques céramiques permettent de dater l'utilisation du cimetière de la seconde moitié du Ve s. à 800 environ (monnaies de Charlemagne).

Sources et bibliographie

  • F. Troyon, Description des tombeaux de Bel-Air près Cheseaux sur Lausanne, 1841
  • W. Leitz, Das Gräberfeld von Bel-Air bei Lausanne, 2002 (avec résumé en franç.)
Liens
Notices d'autorité
GND
Indexation thématique
Archéologie / Site du haut Moyen Age