de fr it

Torclens

Village disparu, comm. Montricher VD, dont le souvenir perdure dans le toponyme T. Cimetière des VIIe-VIIIe s., vestiges (non datés) des fondations de l'église mis au jour en 1961. Le couvent de Romainmôtier avait des possessions à T., qu'il échangea avec les seigneurs de Montricher. En 1228, T. était le centre d'une paroisse. Située non loin du prieuré bénédictin d'Echono, l'église n'était déjà plus paroissiale en 1275. Progressivement désaffectée (mais encore attestée en 1495), elle fut alors remplacée par celle d'Echono, qui devint l'église principale de Montricher, filiale de Pampigny.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1, 513-515