de fr it

Serraux

Ancienne comm. VD, distr. de Nyon, dans la comm. de Begnins. 1145 Sarraux. La seigneurie de S., constituée de S.-Dessus et S.-Dessous, est citée en 1145, lorsque Guibert de S. confirma une donation de biens et dîmes à l'abbaye de Bonmont. En 1480, S.-Dessous fut détaché de la seigneurie pour former un fief, qui appartint aux Mestral d'Arruffens de 1520 à 1828, puis aux Freudenreich. S.-Dessus, en ruine en 1616, fut réuni à Begnins; ses propriétaires, les Stürler, tentèrent de l'ériger à nouveau en commune mais furent déboutés par une sentence baillivale du 1er avril 1767. Il ne subsiste de l'ancien village que deux maisons vigneronnes formant les domaines viticoles de Serreaux-Dessus (8,5 ha de vignes d'un seul tenant) et de Sarraux-Dessous (18 ha d'un seul tenant).

Sources et bibliographie

  • G. Sénéchaud, Begnins à rebrousse-temps, 1989, 162-164

Suggestion de citation

Hausmann, Germain: "Serraux", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.10.2014. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/041242/2014-10-02/, consulté le 13.04.2021.