de fr it

LandoltBE

Famille de poêliers, originaire d'Enge (auj. comm. Zurich), installée à La Neuveville, où elle fut active du XVIe au XIXe s. Jean-Conrad y est reçu habitant en 1694, puis bourgeois en 1725. Son nom ne figure sur aucun poêle, mais on sait qu'il en a fabriqués. Ceux de son fils, Jean-Conrad, sont signés et datés entre 1753 et 1765. Samuel et Rodolphe, fils du précédent, étendirent l'entreprise familiale. Leurs poêles se retrouvent en Erguël, à l'abbaye de Bellelay, à Delémont et à Porrentruy. Frédéric-Louis, fils de Samuel, est considéré comme l'un des plus habiles poêliers du XIXe s. Dernier de la dynastie, Frédéric, fils de Rodolphe, poursuivit sans éclat la tradition familiale.

Sources et bibliographie

  • J. Hirt, «Une dynastie de poêliers: les Landolt», in Intervalles, 1988, n° 21, 107-115