de fr it

dePéry

Famille noble jurassienne, ayant eu un donjon au sud du village du même nom, à l'entrée septentrionale de la cluse de La Reuchenette. Les P. étaient vassaux de l'évêque de Bâle et du comte de Neuchâtel. Ils sont mentionnés pour la première fois en 1244 à l'occasion d'un procès qui opposa Pierre, chevalier et maire de P., aux chevaliers teutoniques de Köniz. On trouve ses descendants dans les annales de Bienne, dont quelques-uns furent maires (Henri, 1306; Jean, 1400), soit les représentants de l'évêque de Bâle. Jean-Henri, receveur d'Erguël en 1472, est cité comme arbitre avec l'abbé de Bellelay. A la fin du XVe s., les P. s'allièrent aux Morel de Corgémont et aux Göuffi de Bienne. Peu après, à l'extinction des P., ceux-ci obtinrent en fief le château de P.

Sources et bibliographie

  • Fonds André Rais, Soc. jurassienne d'émulation, Porrentruy
  • J. Luterbacher, Péry, 1984