de fr it

Sapran

Saipran

Village disparu, commune de Petit-Val BE. S., ou Saipran, se trouvait dans le vallon de la Sorne, au-dessous de Sornetan. L'église, dédiée à saint Germain, était la paroissiale de S., Sornetan, Monible, Châtelat et Rebévelier. Le premier curé de Sornetan, mentionné en 1290, devait résider à S. L'autorité sur la paroisse était tour à tour revendiquée par l'abbaye de Bellelay et le chapitre de Moutier-Grandval. Le village fut abandonné, peut-être à cause de la peste. Seule l'église fut maintenue jusqu'en 1701. C'est dans cette église que le Français Alexandre Lebel prêcha la Réforme en 1531. La petite cloche (XIIIe ou XIVe s.), aujourd'hui dans le clocher de l'église de Sornetan (inaugurée en 1709), en est le seul vestige. Une pierre des murs ruinés de l'ancien cimetière porte la date de 1622.

Sources et bibliographie

  • A. Daucourt, Dict. hist. des paroisses de l'ancien évêché de Bâle, 9, 1907, 63-65 (réimpr. 1980)
  • M. Babey, «Semplain, Saipran, Sornetan», in L'Hôtâ, 2, 1979
En bref
Variante(s)
Saipran