de fr it

JacquesDidisheim

15.8.1834 en Alsace, 12.7.1889 à La Chaux-de-Fonds, isr., de La Ferrière (naturalisé en 1872). Fils de Bernard et de Marie Woog. Fanny Goldschmidt. D. émigre en Suisse vers 1850, d'abord à Genève, puis à Saint-Imier où il ouvre, en 1860, un atelier de fabrication horlogère sous la raison sociale Juvenia-Goldschmidt, du nom de sa femme. Il s'installe à La Chaux-de-Fonds en 1882. Son entreprise se développe et devient Didisheim-Goldschmidt et Cie, fabrique Juvenia. Quatre générations se succèdent à sa tête jusqu'en 1972, date à laquelle elle est transformée en société anonyme.

Sources et bibliographie

  • La Suisse horlogère, no 11, 1981
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.8.1834 ✝︎ 12.7.1889
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Jeanneret-de Rougemont, Anne: "Didisheim, Jacques", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.03.2004. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/041291/2004-03-31/, consulté le 14.05.2021.