de fr it

JulesJürgensen

27.7.1808 au Locle, 12.12.1877 à Genève, prot., Danois, du Locle (1838). Fils d'Urban, horloger, et de Sophie-Henriette Houriet. Petit-fils de Jacques-Frédéric Houriet. 1836 Anastasie Lavalette, fille de Georges-Antoine, pendulier à Genève, veuve d'Eugène-Francis Demaflée. J. a 15 mois lorsque ses parents regagnent le Danemark. Formé dans l'entreprise d'horlogerie familiale à Copenhague, il étudie aussi les mathématiques, l'astronomie et les langues étrangères. Peu après le décès de son grand-père maternel, il se rend en Suisse et, en 1834, ouvre une fabrique d'horlogerie au Locle. Il acquiert rapidement une réputation mondiale pour la fabrication de montres et de chronomètres de poche. Devenu très riche, il achète le domaine du Châtelard aux Brenets. Ami du physicien français François Arago et du conteur Hans Christian Andersen. Chevalier de la Légion d'honneur et de l'ordre de Danebrog. Sa fabrique sera reprise successivement par ses fils Jules et Jacques-Alfred.

Sources et bibliographie

  • E. Fallet, La mesure du temps en mer et les horlogers suisses, 1995, 79-81
  • Biogr.NE, 3, 219-220
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.7.1808 ✝︎ 12.12.1877
Indexation thématique
Economie et professions