de fr it

HeinrichMüller-Friedberg

8.9.1758 (Josef Maria) à Lichtensteig, 15.3.1843 à Gossau (SG), cath., de Näfels et de Gossau (1834). Fils de Franz Josef (->) et de Maria Anna Dorothea von Bachmann. Frère de Karl (->). Profès à l'abbaye bénédictine de Saint-Gall (1776), prêtre (1782), professeur de philosophie (1783), de théologie (1785) et de droit ecclésiastique (1787). Secrétaire de la congrégation bénédictine suisse (1791-1805), en exil à Wasserburg sur le lac de Constance de 1799 à 1803. M. fut la cheville ouvrière des Statuta conventa de 1803, qui prévoyaient la constitution d'un diocèse de Saint-Gall avec chapitre régulier (non réalisé). Après la sécularisation de l'abbaye (1805), M. devint curé de Gossau. Conseiller ecclésiastique (1829) et prévôt du chapitre (1830) du double diocèse de Coire-Saint-Gall (supprimé en 1833), il se retira à Gossau en 1834.

Sources et bibliographie

  • HS, I/2, 1037
  • T. Flury, «Mönche des Untergangs und ihre Schicksale», in Fürstabtei Sankt Gallen, 2005, 83-86
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.9.1758 ✝︎ 15.3.1843
Indexation thématique
Religion (catholicisme)

Suggestion de citation

Xaver Bischof, Franz: "Müller-Friedberg, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.11.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/041317/2009-11-26/, consulté le 20.06.2021.