de fr it

AugustinHenkel

Retable de la Sainte Famille attribué à l'artiste de Schaffhouse. Bois de tilleul sculpté polychrome daté 1521, provenant de la chapelle Sainte-Anne à Unterschächen dans le canton d'Uri (Musée national suisse).
Retable de la Sainte Famille attribué à l'artiste de Schaffhouse. Bois de tilleul sculpté polychrome daté 1521, provenant de la chapelle Sainte-Anne à Unterschächen dans le canton d'Uri (Musée national suisse). […]

vers 1477 à Constance, vers 1550 à Schaffhouse, bourgeois de Schaffhouse (1502). Fils de Hans (✝︎1478/1479), sculpteur de stalles de Memmingen (Allgäu), et de la sœur de Stefen Maynow, orfèvre de Constance; pupille de ce dernier en 1495-1499. Margarethe Rissmüller (?). Formation dans l'atelier du menuisier Hans Haider, bourgmestre de Constance et de son oncle Heinrich Iselin . Mentionné pour la première fois à Schaffhouse en 1500, maître en 1502. H., qui fut le plus important sculpteur de Schaffhouse au bas Moyen Age, travailla en Suisse orientale et centrale, aux Grisons, dans le Bade du Sud et au Tyrol. Parmi ses œuvres principales, on compte le maître-autel de l'église de Stierva (1504), les stalles du couvent de Sankt Katharinental près de Diessenhofen (vers 1510), l'autel du chœur de l'église abbatiale d'Einsiedeln (avec Hans Egenmüller, 1514-1516) et l'autel Sainte-Anne à Unterschächen (1521). Il collabora très probablement au tombeau de l'empereur Maximilien Ier à la Hofkirche d'Innsbruck (dès 1511). Il est l'auteur d'un bélier héraldique conservé à l'hôtel de ville de Schaffhouse (1514-1515), de décors de fontaines à Schaffhouse (notamment celle du roi des Maures), d'un écusson pour Neunkirch (1525-1526), d'un panneau du Conseil à Schaffhouse (1526-1527). On lui attribue la Madone de Gottmadingen (Bade), ainsi que des sculptures pour Saint-Jean à Schaffhouse et Saint-Georges à Stein am Rhein. A Schaffhouse, il fut péager, contrôleur des vins, administrateur de Saint-Jean et eut en 1533-1539 des démêlés avec la corporation des Menuisiers.

Sources et bibliographie

  • MAH SH, 1, 1951
  • B. Anderes, «Die spätgotische Plastik», in Gotik in Rapperswil, 1979, 148-152
  • MAH TG, 4, 1989, 266-273
  • U. Beleffi Sotriffer, «Ein Eidgenosse in der Innsbrucker Werkstätte Kaiser Maximilians», in A+A, 47, 1996, 197-205
  • A. Miller, «Augustin Henckel und Graubünden», in Spätgotische Flügelaltäre in Graubünden und im Fürstentum Liechtenstein, éd. A. von Beckerath et al., 1998, 149-153
En bref
Variante(s)
Augustin Henckel
Augustin Hengkel
Dates biographiques ∗︎ vers 1477 ✝︎ vers 1550

Suggestion de citation

Beleffi Sotriffer, Uli; Miller, Albrecht: "Henkel, Augustin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 11.12.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/041376/2007-12-11/, consulté le 30.10.2020.