de fr it

TheodorVetter

Portrait réalisé dans l'atelier zurichois de Johannes Meiner, vers 1912 (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).
Portrait réalisé dans l'atelier zurichois de Johannes Meiner, vers 1912 (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).

28.6.1853 à Dägerlen, 23.7.1922 à Zurich, prot., de Stein am Rhein et, dès 1892, Zurich. Fils de Ferdinand, pasteur, et de Rosalie Raschle. Frère de Ferdinand (->). 1886 Louise Catharina Huber, fille de Jakob. Etudes de philologie allemande et de langues slaves aux universités de Bâle, Leipzig, Berlin et Moscou dès 1873, doctorat à Leipzig en 1881. Séjournant aux Etats-Unis de 1881 à 1884, V. fut notamment bibliothécaire à l'université de Harvard à Boston. Maître à l'école cantonale de Frauenfeld (1884-1888), à l'école normale d'institutrices et à l'école supérieure de jeunes filles de la ville de Zurich (1888-1895). Il enseigna la langue et la littérature anglaises à l'université de Zurich comme privat-docent (1887), professeur extraordinaire (1891) et ordinaire (1901, recteur en 1918-1920), ainsi qu'à l'EPF comme professeur ordinaire dès 1895 (recteur en 1911-1913). Dès 1895, il siégea dans différentes commissions scolaires de la ville et du canton de Zurich et participa à la création de la bibliothèque centrale. Député démocrate au Grand Conseil zurichois (1912-1922), membre du conseil d'éducation dès 1915. Son intérêt scientifique se portait principalement sur l'histoire des relations littéraires entre l'Angleterre et la Suisse.

Sources et bibliographie

  • Fonds, UZH Archiv
  • Englische Studien, 59, 1923, 154-159
  • J.-P. Bodmer, «Theodor Vetter und Ferdinand Rudio - Professoren als Mitbegründer der Zentralbibliothek Zürich», in ZTb 2003, 2002, 211-275
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.6.1853 ✝︎ 23.7.1922