de fr it

Braillard

Famille bourgeoise de Moudon dès 1538, protestante, active dans le commerce du fer depuis cinq générations. En 1820, François Emmanuel (1798-1848), fils d'un aubergiste aisé, reprend une quincaillerie avec Jacques Abram Bryois. Sa veuve Marie-Madeleine, née Gilliéron, dirige le commerce de 1848 à 1855. Leur fils Isaac François (1835-1886) et leur gendre Charles Duboux (1825-1859) ajoutent une droguerie et une épicerie. Maurice (1906-1989), de la 4e génération, développe l'entreprise dès 1944; elle devient Braillard Fers SA en 1962 après l'arrivée de ses fils. Spécialisée dans le façonnage de l'acier, les fers à béton pour la construction, elle emploie cinquante-cinq collaborateurs en 1989. Depuis Frédéric (1866-1943), un B. siège à chaque génération au Conseil municipal de Moudon, dans les rangs libéraux ou radicaux.

Sources et bibliographie

  • J. Faucherre, Braillard Fers SA, 1820-1970, 1970

Suggestion de citation

Marion, Gilbert: "Braillard", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.10.2004. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/041400/2004-10-14/, consulté le 20.06.2021.