de fr it

Louise Lalive d'Epinay

11.3.1726 à Valenciennes (Artois), 15.4.1783 à Paris, cath., Française. Fille de Louis-Gabriel Tardieu d'Esclavelles, gouverneur, et de Florence-Angélique Prouveur. 1745 Denis-Joseph Lalive d'E., fermier général. Amie de Diderot, protectrice de Rousseau qu'elle accueille à Montmorency jusqu'à leur brouille (1757), E. collabore à la Correspondance littéraire de Melchior Grimm, son amant, et entretient une riche correspondance avec l'abbé Ferdinando Galiani. A Genève de 1757 à 1759, elle fréquente Voltaire et se fait soigner par Théodore Tronchin. Ses publications portent surtout sur des questions pédagogiques (Lettres à mon fils, 1759; Conversations d'Emilie, 1774). Elle est aussi l'auteur d'un roman autobiographique, Histoire de Madame de Montbrillant (posthume), où elle règle notamment ses comptes avec Rousseau.

Sources et bibliographie

  • E. Badinter, Emilie, Emilie, 1983
  • R.P. Weinreb, Eagle in a Gauze Cage, 1983
  • R.P. Weinreb, «"Une femme toute nouvelle": Louise d'Epinay in Geneva, 1757-1759», in Femmes savantes et femmes d'esprit, 1994, 203-218
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Louise Tardieu d'Esclavelles (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 11.3.1726 ✝︎ 15.4.1783
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature