de fr it

PietroPerna

avant 1522 à Villa Basilica près de Lucques, 16.8.1582 à Bâle, prot., de Bâle (1557). Johanna Verzasca. Moine dominicain de Saint-Romain à Lucques dès 1533. Immatriculé à l'université de Bâle en 1542, P. fréquenta les milieux protestants de Venise vers 1550 et fit le commerce de livres et de manuscrits entre l'Italie et Bâle durant une quinzaine d'années. Admis dans la corporation du Safran comme comptable en 1557, il devint maître imprimeur en 1558. Une grande partie de sa production (env. 400 titres) est dédiée aux auteurs italiens, pour la plupart émigrants: on trouve notamment deux éditions latines du Prince de Machiavel, celles des ouvrages de Paolo Giovo, richement illustrés par Tobias Stimmer, que P. exécuta avec Heinrich Petri, ainsi que les premières publications des écrits de Paracelse. A sa mort, son gendre Conrad Waldkirch reprit l'entreprise qu'il dirigea de 1583 à 1616.

Sources et bibliographie

  • P.G. Bietenholz, Der italienische Humanismus und die Blütezeit des Buchdrucks in Basel, 1959
  • H.R. Guggisberg, «Pietro Perna, Fausto Sozzini und die "Dialogi quatuor" Sebastian Castellios», in Studia bibliographica in honorem Herman De La Fontaine Verwey, 1967, 171-201
  • L. Perini, La vita e i tempi di Pietro Perna, 2002
  • Theophrast und Galen, Celsus und Paracelsus, cat. expo. Bâle, 2005
  • B. Mahlmann-Bauer, «Protestantische Glaubensflüchtlinge in der Schweiz», in Heterodoxie in der frühen Neuzeit, éd. H. Laufhütte, M. Titzmann, 2006, 119-160
  • A Rotondò, Studi di storia ereticale del Cinquecento, 2008
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF