de fr it

RomanBrodmann

18.6.1920 à Binningen, 1.2.1990 à Bâle, de Bâle et Ettingen. Fils de Gustav et de Martha Pümpin. Waltraud Gotlind, de Bâle. Gymnase à Bâle. B. fit ses débuts de journaliste au Basler Volksblatt et à laTat. Collaborateur indépendant de divers journaux suisses et auteur de textes pour spectacles de cabaret dès 1949. Critique cinématographique à la Télévision suisse et rédacteur en chef du magazine Elle dès 1950, rédacteur en chef de l'hebdomadaire Zürcher Woche de 1961 à 1963. Présentateur du Freitagsmagazin à la Télévision suisse, il déplut à la direction des programmes par ses émissions de critique sociale et se tourna en 1963 vers les chaînes allemandes, ZDF puis ARD (Süddeutscher Rundfunk, émission Zeichen der Zeit), sans renoncer à ses activités de journaliste indépendant. Ecrivain (La Suisse sans armes, Moskau einfach), réalisateur de documentaires (Le fol espoir de mener la vache sacrée à l'abattoir), il enseigna à l'école supérieure d'art cinématographique et télévisuel de Munich. Prix culturel de la Ville de Bâle en 1983. Journaliste de haut vol, mais refusant les règles du consensus helvétique, il subit en Suisse de virulentes critiques.

Sources et bibliographie

  • Persönlichkeiten Europas, Schweiz, 1974
  • BaZ, 20.6.1983
  • Der Bund, 2.2.1990
  • TA, 2.2.1990
  • A.J. Seiler, Der Nestbeschmutzer , [film], 1995
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.6.1920 ✝︎ 1.2.1990

Suggestion de citation

Therese Steffen Gerber: "Brodmann, Roman", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.06.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/041596/2011-06-16/, consulté le 19.06.2024.