de fr it

AntoineTeissier

28.1.1632 à Montpellier, 7.9.1715 à Berlin, prot., de Nîmes. Fils de Jean, receveur général des impôts de la province de Languedoc, et de Jeanne Baudan de Vestric. 1683 Susanne Cambon, veuve Despierres. Docteur en droit de l'université de Bourges. Avocat, membre du Conseil et du consistoire de Nîmes, cofondateur de l'Académie. Après la Révocation de l'édit de Nantes (1685), T. s'enfuit avec sa famille à Genève, séjourna à Lausanne et Zurich, puis, en 1689, à Berne, où il fut rédacteur de la Gazette de Berne. Installé à Berlin en 1692, il succéda à Samuel von Pufendorf comme historiographe de la cour et fut par intermittence responsable de l'éducation du prince-héritier Frédéric-Guillaume. Partisan de l'Union protestante, il traduisit surtout des écrits théologiques, confessionnels et historiques. T. fut l'auteur d'une importante bibliographie scientifique et connaissait bien l'histoire littéraire.

Sources et bibliographie

  • L. Noack, J. Splett, Bio-Bibliographien: brandenburgische Gelehrte der frühen Neuzeit, 2, 2000, 468-473
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.1.1632 ✝︎ 7.9.1715