de fr it

Compagnie de Ravensburg

Active entre 1380 environ et 1530, la Compagnie de Ravensburg fut l'une des plus grandes sociétés commerciales d'Allemagne du Sud au bas Moyen Age. Exportant des textiles, des métaux bruts et de la quincaillerie, des fourrures et du cuir, elle importait surtout des produits de luxe: épices, sucre, riz, fruits du Midi, pierres précieuses. Elle possédait des comptoirs ou entretenait des relations en Italie, en Espagne, en France, à Bruges, à Anvers, à Londres et jusqu'en Europe de l'Est. Elle était présente en plusieurs lieux de la Suisse actuelle, ce qui s'explique par la position du pays sur les axes de transit nord-sud. Elle travaillait en particulier à Saint-Gall, grand centre de la toilerie dont elle exportait les produits et dont elle utilisait les champs de blanchiment, ainsi qu'à Berne, à cause de la situation géographique de cette ville où elle entretint même temporairement un commissionnaire (rôle tenu notamment par Hans Fränkli et Anton Archer). A l'instigation des Bernois, la Confédération défendit plusieurs fois la Compagnie à l'étranger (à la cour de France, en Savoie, en Italie). Des associés importants se trouvaient à Zurich et Lucerne, ainsi qu'un facteur à Genève dès 1454. Le détachement d'avec l'Empire dès la seconde moitié du XVe s. et surtout la guerre de Souabe (1499) mirent un terme à la participation suisse.

Sources et bibliographie

  • A. Schulte, Geschichte der grossen Ravensburger Handelsgesellschaft 1380-1530, 3 vol., 1923 (réimpr. 1964)
  • J.-F. Bergier, Genève et l'économie européenne de la Renaissance, 1963, 347-348
  • LexMA, 7, 488-489
  • A. Meyer, «Die Grosse Ravensburger Handelsgesellschaft in der Region», in Kommunikation und Region, éd. C.A. Hoffmann, R. Kiessling, 2001, 249-304