de fr it

BenjaminDu Plan

13.3.1688 à La Favède (F), juillet 1763 à Kentishtown (près de Londres), prot., des Cévennes. Fils de Jacques Ribot, sieur Du Plan. Madame Denmann, fille de M. du Passage, réfugié de Saintonge en Angleterre. D. fit une carrière militaire jusqu'en 1710, puis se consacra au redressement du protestantisme en France. Il rencontra Antoine Court (1715) et le soutint dans ses efforts. Recherché, il se réfugia à Genève (1724). Nommé député général auprès des puissances étrangères par le synode de Nîmes (1725), il collecta alors des fonds dans toute l'Europe pour les Eglises du Désert. Avec Antoine Court, il collabora à la fondation du séminaire français de Lausanne (1729). Etabli en Angleterre (1738), il subit de virulentes attaques contre ses sympathies pour les "inspirés" et contre son intégrité, alors qu'il se ruinait au service des Eglises. Destitué en 1744, D. fut rétabli en 1749.

Sources et bibliographie

  • E. Clot, Benjamin du Plan et la fondation du séminaire de Lausanne, 1909
  • C. Lasserre, Le séminaire de Lausanne (1726-1812), 1997, 183-224
  • H. Bost, C. Loriol, éd. Entre désert et Europe, le pasteur Antoine Court (1645-1760), 1998
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.3.1688 ✝︎ juillet 1763