de fr it

Vischer

Famille bâloise, originaire de Lechhausen près d'Augsbourg. L'ancêtre en est Hans, dont le fils, Leonhard, s'installa à Colmar; il y acquit le droit de bourgeoisie en 1554. Matthäus (->) arriva encore enfant à Bâle, où il fut admis à la bourgeoisie en 1649. Son petit-fils Leonhard (1690-1760), représentant de la corporation du Safran au Grand Conseil, fut le premier V. à exercer des charges publiques; il fut aussi ancien de l'Eglise française de Bâle. Assez rapidement, les V. s'allièrent par mariage à de nombreuses familles bâloises, notamment les Stähelin, Iselin, Sarasin, Speiser, Burckhardt et Vonder Mühll. Avec son fils aussi prénommé Leonhard (1722-1778), la famille se ramifia. La branche aînée, issue de Johann Jakob (1750-1825), reçut le nom de Hinter dem Münster ("derrière la cathédrale") en raison de la situation du Hohenfirstenhof, acquis par son ancêtre; cet édifice était toujours aux mains de la famille au début du XXIe s. La branche cadette accéda au cercle des familles dirigeantes grâce à Peter (->), son fondateur; elle prit le nom de Blaues Haus ("maison bleue") d'après sa résidence en ville. Peter et son frère occupèrent de nombreuses charges publiques. Les membres de la branche cadette restèrent peu nombreux et émigrèrent en partie dans les pays anglo-saxons au XXe s.; certains de ceux de la branche aînée marquèrent durablement la vie politique et sociale de Bâle, tels les fils de Johann Jakob, Benedikt (->) et Wilhelm (->), dont les descendants tinrent le négoce familial jusqu'en 1905 sans interruption. De Benedikt descendent plusieurs professeurs de l'université de Bâle, comme le philologue Wilhelm (->) et son fils homonyme, historien (->). Le frère de celui-ci, Eduard (1843-1929), fonda un bureau d'architectes qui existe encore. Les V. comptèrent beaucoup d'universitaires, avocats (Wilhelm, ->), architectes, mais aussi pasteurs. Issus d'une famille devenue très nombreuse au XXe s., Ueli (1951) et Daniel (1950) se distinguent en politique: le premier comme conseiller d'Etat de Bâle-Ville (1992-2005), le second comme député au Grand Conseil zurichois (1983-2003) et conseiller national (depuis 2003). Une fondation de famille fut créée en 1938.

Sources et bibliographie

  • AFam, StABS
  • F. Vischer-Ehinger, Die Familie Vischer in Colmar und Basel, 1933