de fr it

André

Famille de négociants en céréales de Saint-Cergue, établis à Nyon, puis à Lausanne dès 1919, darbystes. L'entreprise familiale A., non cotée en bourse et ne publiant pas ses résultats, a été l'une des premières du canton de Vaud. Créée par Georges (->), elle travailla avec l'outre-mer dès 1927 (Argentine, Etats-Unis: 1937) et acheta son premier bateau en 1938, sous pavillon grec. La guerre permit la création de la société Suisse-Atlantique en 1941, première flotte marchande helvétique, propriété de la famille: neuf bateaux battant pavillon national et 500 collaborateurs en 1995. Figurant parmi les leaders mondiaux du négoce des matières premières agricoles, la maison se tourna vers les denrées coloniales dès 1980. Elle développa dès 1951 des activités de compensation et de financements spéciaux pour des Etats et des entreprises. Avec ses nombreuses sociétés, André & Cie, tenu par la quatrième génération, était implanté dans plus de septante pays et employait 320 collaborateurs à Lausanne en 1995. Après deux années de pertes dues à la conjoncture internationale sur le marché des grains, la maison, en sursis concordataire en 2001, dut vendre ses entreprises à l'étranger et arrêter ses activités commerciales à Lausanne, où ne subsiste que la direction. La Fondation du Grain de Blé, créée par Jean (1909-1994) en 1958, gère trois homes pour enfants nécessiteux dans le Jura vaudois.

Sources et bibliographie

  • Dossier généal., ACV
  • 1877-1977, 100 ans d'activité, 1977