de fr it

Georg Fischer (+GF+)

Groupe industriel de Schaffhouse. La fonderie créée par Johann Conrad Fischer en 1802 fut transformée par ses successeurs (les trois Georg Fischer) en une grande usine pour la production de fonte et d'acier, au cours de la seconde moitié du XIXe s. Société anonyme depuis 1896, GF fabrique essentiellement des éléments de tuyauterie. Durant la crise de 1901-1902, la famille fut écartée. Sous la direction d'Ernst Homberger (1902-1954), l'entreprise connut un vif essor jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale. Elle acquit en 1917 le brevet pour le procédé électrique de fabrication d'acier et en 1921 la fabrique de machines Rauschenbach à Schaffhouse. Dans l'entre-deux-guerres, GF développa la production de roues pour poids lourds et s'engagea dans la fabrication de machines de fonderie et de machines-outils. Les ateliers de Schaffhouse furent agrandis à plusieurs reprises jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale. A l'étranger, des sites analogues furent érigés à Singen en 1895, à Mettmann (Rhénanie) en 1928, à Bedford (Angleterre) en 1933. Le groupe confirma sa vocation internationale après 1945. Il occupait 1000 personnes en 1902, 7000 en 1939, 20 100 en 1970, son chiffre d'affaires s'élevait à 3 millions de francs en 1902, à 70 millions en 1939 et à un milliard en 1970. Il poursuivit son développement et sa diversification par une série d'acquisitions en 1969/1970 (Maschinenfabrik Rüti, Oehler à Aarau, Amsler à Schaffhouse et diverses entreprises allemandes). Les ventes continuèrent d'augmenter, mais les effectifs diminuèrent, en fonction des progrès de l'automatisation. Dans les années 1990, le groupe se recentra sur ses activités de base: fonte pour l'industrie automobile, tuyauterie, techniques de fabrication et construction d'installations de production, se séparant entre autres de la fonderie d'acier. Racheté en 1996, Agie (machines à érosion par étincelage) fut intégré à Charmilles Technologies, filiale de GF. En 2004, GF employait 12 300 personnes et son chiffre d'affaires se montait à 3,54 milliards de francs, dont 4% étaient réalisés en Suisse.

Sources et bibliographie

  • 150 Jahre GF Werke 1802-1952, 1952
  • R. Vetterli, Industriearbeit, Arbeiterbewusstsein und gewerkschaftliche Organisation, 1978
  • H. Siegrist, Vom Familienbetrieb zum Managerunternehmen, 1981
  • H.U. Wipf, GF AG 1930-1945, 2001
  • A. Knoepfli, Mit Eisen- und Stahlguss zum Erfolg, 2002
Liens
Notices d'autorité
GND