de fr it

Cosa Liebermann

Johann Wälchli et Ernst Liebermann fondèrent en 1912 au Japon la Liebermann-Wälchli & Co. AG. Cette firme spécialisée dans le commerce avec l'Extrême-Orient fusionna en 1988 avec l'Übersee-Handel AG (UHAG fondée en 1927 par Julius Müller) pour former la Cosa Liebermann (Cosa = Commerce d'outre-mer SA) et reprit la même année le fabricant allemand d'articles de sport Puma. En 1990, Claude Barbey et sa famille vendirent la Cosa Liebermann à l'Anova de Stephan Schmidheiny. A partir de 1994, la société appartint pour moitié à l'entreprise commerciale hollandaise Hagemeyer, qui acquit fin 1999 la totalité des actions d'Anova. Avant cette absorption complète, le consortium fut l'une des principales entreprises d'importation (de textiles par exemple) et d'exportation entre l'Extrême-Orient et l'Europe. La Cosa Liebermann avait des bureaux en Asie (Hong Kong, Philippines, Thaïlande, etc.), représentait des firmes suisses comme Sulzer ou Rieter, possédait des maisons de commerce en Europe et en Suisse (Lacorey à Genève) et détenait la représentation générale en Suisse de divers biens de consommation.

Sources et bibliographie

  • Übersee-Handel AG, 1977
  • Bilanz, no 11, 1988
  • Schweizerische Handelszeitung, no 36, 1994