de fr it

Elektrowatt

E. fut fondée en 1895 à Zurich sous le nom d'Elektrobank par l'entreprise berlinoise Allgemeine Electrizitäts-Gesellschaft (AEG), qui désirait trouver de nouveaux débouchés. Cette banque, constituée en société holding, avait pour but le financement, la construction et l'exploitation d'entreprises d'électricité. Au début, les actifs furent investis essentiellement en Allemagne (50%) et en Italie (20%). Après la Première Guerre mondiale, il fallut procéder à un assainissement de l'établissement en réduisant le capital à deux reprises. Par la suite, Electrobank diminua ses engagements en Allemagne au profit de l'Espagne, de la France et des Etats-Unis. Au vu des difficultés auxquelles le marché international de l'électricité dut faire face en raison de la Deuxième Guerre mondiale, l'entreprise se consacra davantage au développement des centrales électriques des Alpes suisses. L'adoption de la raison sociale E. en 1946 concrétisa la stratégie de l'entreprise, décidée en 1935 déjà, d'étendre ses activités au secteur industriel. Devenue holding industriel, E. ne fut plus soumise à la loi sur les banques. Ayant pris une participation de 51% dans Electricité de Laufenbourg en 1969, E. détint dès lors une place de choix sur le marché international d'échange et de distribution d'énergie électrique. En 1975, elle n'investissait plus qu'un tiers des actifs à l'étranger. E. prit également des participations dans les centrales nucléaires de Gösgen et de Leibstadt (Energie nucléaire). Si le secteur industriel fournit depuis 1985 la majeure partie du chiffre d'affaires, le rendement du secteur énergie est resté le plus important. Le bénéfice annuel a grimpé de 2,8 millions de francs en 1947 jusqu'à 212 millions en 1993, record qui était encore inégalé à la fin du XXe s. Le Crédit Suisse est demeuré l'actionnaire principal jusqu'en 1998, date à laquelle E. a été partagée en un holding énergétique germano-suisse (Watt AG) et un holding industriel incorporé au groupe allemand Siemens sous la dénomination de Siemens Building Technologies.

Sources et bibliographie

  • A. Steigmeier, Power on, 1995
  • B. Bonhage, Unternehmerische Entscheidungen im Spannungsfeld gesamtwirtschaftlicher Entwicklungen, mém. lic. Zurich, 1998
Liens
Notices d'autorité
GND