de fr it

Maschinenfabrik Rüti

Atelier mécanique fondé en 1842 par Caspar Honegger à Siebnen, créateur de la machine à tisser dénommée "métier Honegger". Le centre de production fut déplacé à Rüti (ZH) en 1847, où, grâce à son essor, il attira une main-d'œuvre nombreuse de Suisse centrale et d'Italie. Après le décès du fondateur, la firme Caspar Honegger à Rüti fut transformée en 1886 en société anonyme (Maschinenfabrik Rüti AG) et connut un développement d'envergure mondiale dans la production de métiers à tisser mécaniques. Les premières succursales à l'étranger virent le jour à partir de 1890 dans les pays limitrophes, dès 1914 notamment à Moscou, Manchester, Damas et Constantinople, puis, après 1930, surtout en Amérique du Sud, Inde, Afrique du Sud et Australie. Les métiers à tisser automatiques, mis au point en 1898, particulièrement innovants, furent suivis vers 1935 par les premières machines à tisser sans superstructure et, dès 1966, par les machines textiles à jet d'air sans navette, qui dominèrent un quart du marché mondial jusqu'en 1982. M. fut repris par Georg Fischer (+GF+) en 1969, par Sulzer en 1982. A des tentatives de développement infructueuses succédèrent des vagues de licenciements dès 1996 et l'abandon du label Rüti. Après 2003, il ne resta à Rüti que la direction de Sulzer Textil Ltd., entreprise intégrée au groupe italien Itema. L'entreprise comptait 677 employés en 1886, 1566 en 1914, 2080 en 1929, 2050 en 1967, 650 en 1998, env. 100 en 2003.

Sources et bibliographie

  • 100 Jahre Honegger-Webstühle, 1942
  • 125 Jahre Webereimaschinen, 1967