de fr it

Rieter

Machine à filer de l'entreprise Joh. Jacob Rieter & Cie, présentée dans la halle des machines de l'Exposition nationale de 1896 à Genève. Photographie de Fred Boissonnas (Musée national suisse).
Machine à filer de l'entreprise Joh. Jacob Rieter & Cie, présentée dans la halle des machines de l'Exposition nationale de 1896 à Genève. Photographie de Fred Boissonnas (Musée national suisse).

Johann Jacob Rieter ouvrit en 1795 à Winterthour une maison de commerce destinée à l'importation de coton et d'épices (Joh. Jacob Rieter & Cie en 1796). La filature Wildbach à Winterthour, fondée en 1812, fut la première entreprise de fabrication; elle fut suivie par d'autres établissements, dont la filature fine de Niedertöss en 1825-1827. Celle-ci joua un rôle majeur dans le développement de l'entreprise. L'expansion de la filature entraîna celle de la construction de métiers à filer. Entre 1835 et 1925, Rieter diversifia sa production dans divers secteurs (transmissions, turbines, machines-outils, générateurs, moteurs, rails de chemin de fer, fusils, ponts, métiers à tisser et à broder). En 1915, la firme concentra son activité sur les métiers à filer. Dès 1947, elle s'agrandit en reprenant des entreprises en Suisse, puis en Italie (1948), aux Etats-Unis (1951), en Inde (1966), en Allemagne (1973) et en Angleterre (1982). Une nouvelle phase de diversification débuta au milieu des années 1970. En 2010, R. était une multinationale active dans divers secteurs (machines textiles, systèmes d'insonorisation et d'isolation thermique) qui occupait 12 700 personnes, dont 13% en Suisse.

Sources et bibliographie

  • Arch. d'entreprise, Maschinenfabrik Rieter AG, Winterthour
  • 150 Jahre Joh. Jacob Rieter & Cie., 1947
  • A.J. Furrer, «200 Jahre Rieter 1795-1995», in Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 62, 1995